Sibella ou la petite surprise

Encore un petit cardigan terminé récemment (cette fois) : le Sibella de Carrie Bostick Hoge en The Fibre Company Canopy Fingering colorie Quetzal.
La plus grande partie du gilet est faite de jersey donc rien de très compliqué là-dedans. J’ai juste modifié les manches car le patron suggère de les tricoter à plat mais j’ai choisi de les faire en rond et les deux en mêmes temps pour gagner du temps. Pour cela, je les ai tricotées à part puis ajoutées au corps au moment de tricoter le col du chandail.
Je suis contente du résultat et la couleur était parfaitement accordée aux paysages du Charlevoix. Et puis, j’ai dû arrêter de tricoter des pulls puisque je ne pourrai plus rentrer dedans pendant quelques mois…
Eh oui ! Un de mes plus grands projets créatifs est en cours de construction en ce moment ! :) Il devrait être complètement terminé cet hiver !
Pour mettre un peu de joie dans ce gilet, j’ai choisi des boutons jaunes par contre ils sont un peu petit donc ils ont tendance à ne pas bien tenir quand je ne ferme que les trois premiers. Il faudra que je trouve une solution.
Maintenant mon temps est partagé entre la fin du cardigan Neon et le début de la couverture Shale Baby Blanket. Avoir un bébé en hiver est une trop belle opportunité tricotesque !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Encore un gilet à contre-courant

Evidemment, comme je mets mon blog à jour de temps à autre, mes projets sont totalement à contre-courant des saisons… C’est encore le cas avec ce gilet que j’ai tricoté l’automne dernier et que j’ai pas mal porté depuis.
J’ai choisi de réaliser Autumn’s end d’Alana Dakos en Road to China Light colori Malachite pour en garder l’esprit automnal (est-ce que ça se dit ?).
Je suis très contente du résultat même si les manches pourraient être un peu plus longues selon moi. D’ailleurs, j’ai mis du temps à comprendre comment les tricoter au point d’aller rechercher des informations dans un forum, ce que je fais rarement. Si vous êtes dans le même cas que moi, voici un post très utile !
Pour la partie grafting des dessous de bras, je me sers toujours du tutoriel de Splendidsticks car je n’arrive jamais à retenir comment on fait…
Le tout agrémenté d’une broche rigolote pour lui donner un côté un peu plus moderne et c’est partie ! Longue vie à ce nouveau chandail !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Après les mitaines, les chaussettes !

Pour continuer dans la mise à jour du blog, voici quelques photos des deux dernières paires de chaussettes que j’ai tricotées.
La première paire est un modèle basic, ici pour homme, inspiré du patron gratuit Toe-up Socks de Biscotte & Cie.
Je l’ai tricoté en Biscotte & Cie Felix Self-Striping, ce qui m’a aidée à rester motiver à chaque rang supplémentaire.
J’ai monté mes mailles avec la technique de Judith’s Magical Cast On à l’aide de cette vidéo :
Je suis super contente de voir que j’ai réussi à réaliser ces chaussettes à la bonne taille ! Ca m’a donné de l’espoir pour continuer avec un patron un peu plus complexe. Tricoter un échantillon m’a permis d’être plus précise dans mes mesures.
Plus d’info sur la page Ravelry.
La seconde paire, toujours tricotée en Biscotte & Cie Felix Self-Striping vient du très joli patron gratuit : Down the Rabbit-Hole de Purrlescent. Ce modèle, contrairement au précédent, se tricote du bas en haut soit du mollet à la pointe du pied.

Tout comme Hélène du blog Still Vauriens, j’ai tricoté les deux paires en même temps mais ce n’est pas l’idéal avec ce modèle à cause des mailles glissées. Cela demande de mettre cette maille en attente, de temps en temps, pour la passer de l’autre côté de l’aiguille (si vous testez le patron, vous verrez ce que je veux dire).
Pour fermer la chaussette, j’ai utilisé la méthode du grafting en m’aidant d’un tutoriel en image que j’utilise souvent car j’oublie toujours comment faire…
Quant à la taille, encore une fois, c’est une réussite ! :) C’est pourquoi je ne m’arrête plus et en ai une troisième paire en cours ! A suivre…


Rendez-vous sur Hellocoton !

Quicksilver, un châle qui fait du bien

Je profite des vacances pour mettre mon blog à jour et vous montrer tous mes derniers projets. J’ai été bien silencieuse dernièrement mais pas inactive. Au festival de Rhinebeck 2014 j’avais acheté un bel écheveau de Dragonfly Fibers Pixie que je cherchais à mettre en valeur et je suis tombée sur le châle Quicksilver de Melanie Berg.
En ce moment, j’essaie de tricoter ou coudre des choses plus colorées et changer un peu mes habitudes. Les couleurs, ça met de bonne humeur !
Pour les rayures j’ai utilisé deux balles de SweetGeorgia Superwash Sock et Tough Love Sock trouvées dans ma boutique.
J’aime beaucoup la dentelle et le fait qu’il soit asymétrique.

Et il va super bien avec la nouvelle veste en jean que je voulais m’offrir depuis trèèèèès longtemps.
Comme vous le voyez, il est très grand donc bien couvrant.
C’est un châle parfait pour le printemps montréalais qui oscille entre chaleur et temps frisquet. Je l’emmène avec moi pour lire au parc ou travailler à mon bureau. Je me sens toujours plus rassurée quand je peux me cacher derrière mes morceaux de laine, comme enveloppée dans un cocon.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Des mitaines en cadeau

Attention ! Article spécial tricot pour les mains en plein décalage temporel pour se souvenir de l’hiver (qui n’est pas si loin pour nous à Montréal) …
Pour Noël, j’ai offert une version des Bella’s mittens avec la Green Mountain Spinnery Weekend Wool qui restait de mon chandail Pippin fini l’année dernière. Cette fois, j’ai tricoté ces mitaines un peu plus petites que celles que j’avais faites pour moi en 2011.
Ce patron est assez facile à réaliser, gratuit mais n’existe qu’en taille unique (en même temps, il est gratuit…) donc j’ai modifié le nombre de répétitions du motif et le nombre de mailles sur le verso de la main. J’ai aussi raccourci les poignets que je ne trouvais pas pratiques. Enfiler les moufles puis fermer le manteau, dans cet ordre, ce n’est pas évident !
La seconde paire de mitaines, je l’ai offerte à une amie qui quittait Montréal. Comme je voulais qu’elle ait chaud aux mains mais n’étais pas sûre de la température dans sa région, je les ai faites sans les doigts ! :)
Et puis, je voulais lui offrir un souvenir et donc les tricoter avec la laine de mon petit magasin, la SweetGeorgia Yarns Superwash Worsted. Tous ces critères réunis m’ont permis de découvrir le patron : Raw honey.
J’ai vraiment aimé les tricoter et elles sont plutôt rapides à faire ! Par contre, je crois que le motif aurait été encore plus visible si j’avais choisi une laine avec moins de variations de couleur.
Il est possible que je m’en tricote une paire pour moi, dès que j’aurais terminé l’interminable cardigan plein de jersey que je réalise en ce moment : Georgia de Jane Richmond. Je voulais un projet pour pouvoir réviser, discuter et regarder des séries en même temps, je suis servie ! ;)


Rendez-vous sur Hellocoton !